Aménagement et décoration d’une salle de réunion – Bègles

2017Après le relooking de la salle de repas et de repos du personnel de cette grande entreprise, j’ai fait l’étude d’une de leurs salles de réunion, qui avait besoin d’être personnalisée.

Ce projet, pour des raisons de budget, ne sera réalisé que plus tard.

J’ai travaillé de nouveau en collaboration avec les artistes graffeurs du collectif bordelais PEINTURE FRAÎCHE, qui se sont chargé d’agrémenter un des murs avec une fresque représentant l’historique de cette société et d’imaginer un tableau à son nom, que j’ai placé sur un autre mur.

De mon côté, la problématique était de dissimuler dans cette pièce les chaises empilées et tables pliées, lorsque toutes ne sont pas utilisées. Autrement dit, créer une remise à l’intérieur de cette salle, tout en gardant assez d’espace pour déployer le mobilier pour des réunions pouvant accueillir jusqu’à 25 personnes.

J’ai du aussi prévoir un comptoir pour installer boissons et nourriture pour les temps de pause.

J’ai donc eu l’idée d’imaginer une “boîte”, moins large et moins haute que la pièce, afin de ne pas réduire visuellement le volume intéressant de cette salle, avec, de chaque côté, une porte invisible et une jardinière. Le mur de façade servant de support au long comptoir (sous lequel se trouvent des meubles de rangement pour la vaisselle, les stocks de boissons etc…), reçoit la fresque.

Cette “boîte” devient ainsi esthétique, utile, mais personne ne soupçonne qu’elle cache une remise!

Les tables et les chaises existantes étaient conservées.

J’ai créé un pupitre assorti pour installer l’ordinateur dédié au rétroprojecteur et cacher ses vilains câbles.

Le mur faisant face à la “boîte” sert d’écran, reste donc, en partie, blanc. Pour l’intégrer au mieux, je l’ai prolongé avec un rectangle au sol de même couleur. De part et d’autre de cette écran, j’ai habillé les murs en placage de bois assorti aux tables, que l’on retrouve aussi sur d’autres éléments (portes, comptoir).

Le sol, les parties grises des murs, les jardinières sont traitées en béton ciré.

Le plafond est resté inchangé.

Cette décoration reste sobre, afin de, ne pas déconcentrer les personnes qui y travaillent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Please copy the string PrkAos to the field below: